Guerre - Occupation – Libération Une nouvelle exposition permanente au Musée royal de l’Armée

Le 9 mai 2019, le Musée royal de l’Armée et d’Histoire militaire, l’un des sites du War Heritage Institute, ouvre une nouvelle exposition permanente consacrée à la Belgique et à la Deuxième Guerre mondiale. Plus de 1000 pièces de collections réparties sur 1500m² présenteront ainsi une vue d’ensemble sur un pan important de l’histoire de notre pays.

Ce nouvel espace complète et conclut de manière surprenante et innovante l’exposition présentant la période de l’entre-deux-Guerres et les débuts de la Seconde Guerre mondiale, installée depuis quelques années au sein du Musée royal de l’Armée mais fraîchement modernisée.

Dès le 9 mai 2019, l’impressionnante Halle Bordiau donnera aux visiteurs un aperçu complet de l’histoire militaire en Belgique et en Europe, entre 1919 et 1945 (au total, plus de 2000 pièces de collection réparties sur 3000m²).

La nouvelle exposition raconte l’occupation et la libération du pays (1940-1944), la fin de la guerre en Europe et en Asie (1944-1945) et se concentre également sur la répression national-socialiste, la persécution et les politiques génocidaires (1933-1945). L'exposition dépasse de loin les frontières de l'histoire militaire traditionnelle et accorde une attention particulière aux conséquences sociales, politiques, économiques ... et humaines de la guerre. Il s’agit d’une histoire historico-scientifique nuancée dans laquelle les options, les possibilités et les «choix» en temps de guerre forment le fil conducteur du parcours. Les questions tabous ne sont pas éludées: la Belgique institutionnelle, le rôle du roi, la résistance, la collaboration, la persécution des Juifs, la répression… sont mis en lumière et contextualisés.

Les douze nouvelles zones d’exposition sont de magnifiques exemples d’une scénographie moderne et attractive en parfaite adéquation avec la thématique. Sols, murs, éclairages et vitrines créent un parcours de visite harmonieux.

De spectaculaires applications multimédias complètent l’installation. Mais le Musée reste fidèle à ses missions : les véritables éléments centraux de l’exposition restent les pièces de collections uniques et exceptionnelles  qui permettent aux visiteurs une confrontation directe avec le passé.

Avec le soutien de la Régie des Bâtiments et de la Loterie nationale